Accompagnement des enfants : le métier d’auxiliaire de puériculture

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture est un travail qui se trouve dans plusieurs secteurs tels que la maternité, la pédiatrie ou le service néonatalogie. Elle a pour but d’assurer le bon développement d’un enfant dès son plus jeune âge. D’ailleurs, elle suit régulièrement les enfants dans leurs éducations. Ce professionnel intervient sur le développement physique et psychologique de l’enfant. 

Pourquoi choisir le métier d’auxiliaire de puériculture ?

Vous vous demandez peut-être pourquoi choisir le métier d’auxiliaire de puériculture ? Effectivement, ce type de travail vous apporte plus de bien que de mal.

D’abord, vous pouvez acquérir de nouvelles connaissances en travaillant  avec des professionnels. De plus, vous serez sur place pour soutenir les parents et les enfants dans les mauvais moments. Vous pouvez également partager votre bonheur avec eux dans les bons moments.

Ensuite,il est tout à fait possible de suivre les enfants sur terrain, les comprendre et les aider à progresser. Au surplus, vous contribuez à rendre l’avenir de celui-ci plus agréable tout en leur apprenant la joie de vivre. Vous découvrez davantage le métier sur nosbambins.com

Enfin,vous participerez à l’évolution de la petite enfance. D’autant plus, vous aurez droit à des remerciements affectifs de la part des enfants. En effet, vous gagnerez une place très importante dans leur vie, mais surtout  dans leur cœur.

Quelles sont les missions d’un auxiliaire de puériculture ?

La mission principale d’un auxiliaire de puériculture est de prendre soin et d’accompagner un enfant dès sa venue au monde jusqu’à l’âge de 3 ans. Qui plus est, celle-ci travaille dans plusieurs domaines.

Dans une crèche ou autre structure d accueil : elle joue un rôle très important dans ces lieux de travail. Sa présence exerce une influence sur la personnalité, le physique, la santé et la motricité d’un enfant. Sans oublier son état d’esprit et son épanouissement. Dans un établissement comme celui-ci, les auxiliaires doivent être au côté des petits et s’occuper d’eux. Par exemple : les nourrir, les changer et les coucher.

Dans une PMI : elle travaille avec les jeunes enfants et les familles. Elle doit accueillir des enfants et des parents, assurer l’animation lors des consultations en vue de soutenir les parents pendant leur attente.

En maternité :elle s’occupera du bébé une fois l’accouchement terminé. Elle le surveille et contrôle son état de santé. Elle forme les parents sur les premiers soins de leur nouveau-né.

Dans un milieu médical : Elle prend soin de l’enfant prématuré. Il s’agit de la prise de poids, de la température ainsi que de la surveillance.

Quelles sont les compétences requises pour être un auxiliaire de puériculture ?

Pour exercer cette activité, vous devez avant tout posséder un diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture. En effet, ce métier requiert une formation spécialisée et solidifiée. Après, les qualités humaines sont aussi très importantes dans l’exercice de cette profession. En effet, celle-ci sera à la fois en contact avec les familles et les enfants. C’est pourquoi, en premier lieu, vous devez être emphatique et plus à l’écoute vis-à-vis des petits enfants. Soyez disponible afin de favoriser la relation entre parent et enfant.

En second lieu, soyez patient. La patience est toujours bénéfique surtout dans les domaines éducatifs. La créativité est aussi d’une grande utilité en matière d’apprentissage. Donc, vous devez être créatif. Dans le but de développer les liens qui existent entre les parents et leur enfant, communiquez-vous avec eux.

Pour finir, si vous souhaitez exercer ce métier à la perfection, sachez que le respect des droits des enfants est obligatoire. Au surplus, vous devez assurer sa sécurité et son confort.

Quelles sont les activités de l’auxiliaire de puériculture ?

Grandir est une étape très importante pour les enfants. C’est pour cette raison que l’accompagnement d’un auxiliaire de puériculture est primordial. Premièrement, elle assure la distraction de l’enfant à travers des activités d’éveil. En revanche, ces dernières doivent être effectuées en toute sécurité. Puis, la création de ces activités en question doit se faire en fonction de l’âge et de l’état de santé des petits. Par exemple : la musique, la peinture, le chant ou bien le coloriage.  

Deuxièmement, elle garantit la propreté des locaux, des jouets et des matériels. Qui plus est, elle suit scrupuleusement le circuit de la ligne afin d’assurer que les linges propres ne soient pas mélangés avec les linges sales.

Troisièmement, un auxiliaire de puériculture a l’obligation d’accueillir et d’accompagner les stagiaires en formation. Sans oublier l’accompagnement et l’éducation des enfants. Elle aide également la sage-femme ou l’infirmière lors des soins techniques tels que la prise de sang, perfusion, changement de pansement à l’hôpital. Cela, en tenant compte des multiples facteurs comme l’âge, l’état de santé et le caractère.

Elle doit apporter le soutien dont un enfant aura besoin tout en lui divertissant. Elle assiste les enfants anormaux ou tout simplement handicapés dans tous les mouvements au quotidien.

Pour conclure, les devoirs d’un auxiliaire de puériculture découlent du bon développement, de l’éducation, de la santé et du confort des tous petits.

 

Tâches quotidiennes et collectives, apprenez lui à vivre en communauté
Les bienfaits des travaux manuels pour les enfants